Archives mensuelles : novembre 2014

Impressions sur le jeu Command and Conquer 4

Après avoir accroché pendant longtemps sur Command and Conquer 3, j’étais très heureux quand EA a annoncé le développement du quatrième titre de la série, qui se veut être la conclusion de la saga du tibérium. Après avoir passé un peu de temps sur le beta multijoueur, je dois dire que ma surprise est assez générale. En effet, la série change radicalement de direction…

1 En effet, plusieurs fans de la série risquent d’être déstabilisés par la nouvelle tournure que prend la série Command and Conquer. La version beta actuelle ne comprend que le volet multijoueur du jeu. J’ai commencé par faire des parties contre l’ordinateur afin de me familiariser avec le jeu. Après les réglages initiaux, on me demande de choisir une de trois spécialités. Le joueur peut choisir entre l’attaque, la défense ou le support. Ma première réaction fut de me demander : « Qu’est-ce que c’est que ça? ». Chacun des 3 volets vous donnera accès à des unités et des bâtiments particuliers. La spécialité « attaque » regroupe plus d’unités offensives que les autres et moins de bâtiments en général. Ce sont pour les joueurs qui veulent frapper vite et fort. Le volet défense est l’inverse. Vous avez moins d’unités de choc, mais vous avez accès à un arsenal défensif beaucoup plus élaboré. Le volet support est un mélange des deux autres et est la seule classe à donner accès à des unités aériennes. Le NOD et le GDI ont exactement les mêmes spécialités. Vous avez donc intérêt à choisir la bonne classe pour les bonnes situations. Il est toujours possible de changer en cours de route si votre classe n’est pas appropriée.

2 Une fois remis de ce changement, je me suis mis à chercher ma raffinerie pour récolter des ressources. Cela n’a servi à rien que je la cherche, car il n’y a aucune gestion de ressources dans Command and Conquer 4. Vous n’avez donc plus de minerais à récolter pour faire vos bâtiments ou unités. Vous pouvez donc créer autant d’unités que vous voulez jusqu’à ce que vous atteigniez le maximum. Avouez que cela fait un choc après s’être habitué à Command and Conquer 3 (et les autres avant). La seule ressource disponible sur la carte sont quelques cristaux de tibérium qui vous sont utiles pour rechercher des améliorations pour vos unités. Ces changements font des parties énormément axées sur les unités que vous utiliserez. Vous devrez utiliser les bonnes unités pour contrer celles de votre adversaire. On entre aussi dans l’action plus rapidement.

3 Le dernier changement notable est le fait que vous ne pouvez pas mourir. Lorsque vous vous faites démolir, vous revenez à la vie un peu après pour continuer la partie. Les développeurs ont justifié ce choix en disant que si un joueur d’une équipe se fait détruire tôt dans la partie, il pourra continuer à jouer au lieu de se tourner les pouces. Vous vous doutez que les types de matchs ne sont pas traditionnels non plus. Les cartes ont certains objectifs à remplir, comme garder certains points le plus longtemps possible. Il est donc normal que Command and Conquer 4 soit un peu plus difficile d’approche pour les habitués de la série. Si on se met en perspective avec Starcraft II et Supreme Commander 2 qui s’en viennent bientôt, il était probablement justifiable de mettre du contenu très original afin de se démarquer de la compétition.

4 Au niveau de l’interface, elle ressemble à ce que l’on retrouvait dans les autres titres de la série en enlevant le volet des ressources. Vous retrouverez aussi plusieurs unités connues à l’intérieur de chacune des factions. Une fois que l’on a assimilé les nouvelles mécaniques du jeu, le reste du gameplay est traditionnel. Il reste que je me pose la question suivante : est-ce que les joueurs vont embarquer dans ce nouveau concept? Je crois que l’on se doit de laisser une chance au coureur. J’ai bien hâte de voir la conclusion au niveau de l’histoire pour ce qui est du volet solo du jeu. Le succès du multijoueur va vraiment dépendre des joueurs. Il faudra attendre la sortie du jeu pour se faire un avis final, mais je crois que EA a fait ce qu’il fallait pour démarquer le jeu de Starcraft 2 et des autres. J’ai bien hâte de voir le produit fini le mois prochain.

J’ai bien hâte au 16 mars pour voir comment ce jeu va avoir tourné. Les développeurs prennent un gros risque en changeant drastiquement le style de jeu de la série. Pour l’instant j’ai de la misère à me faire un opinion sur ce jeu. Je trouve que l’on a trop dénaturé l’essence de la série, mais peut-être que le produit final s’harmonisera très bien. Il reste que je suis anxieux de savoir comment se soldera finalement le conflit entre le NOD et le GDI. Je comprends le développeur de vouloir innover, mais seul l’avenir nous dira si ce changement de cap était justifié.