Archives mensuelles : janvier 2015

Grande histoire de Wow

Au fil des années, Blizzard a su se forger une réputation de compagnie de jeux quasi-parfaite. Leurs jeux sont toujours fort attendus et malgré les longs délais entre les sorties de chacun de leurs jeux, l’attente en vaut toujours la chandelle. Après des ventes de millions de copies de Warcraft III, il n’était pas du tout étonnant de voir Blizzard sortir un add-on cet été, The Frozen Throne. Warcraft III original était déjà un jeu quasi sans fautes, comment Blizzard a-t-il su à améliorer ce jeu déjà considéré par plusieurs comme étant un classique ?

* Plus tard nous parlerons de l’économie du « wow gold » qui à émergée avec Wow et fait couler beaucoup d’encre depuis 10 ans. Quelques articles  parmi une tonne d’autres sur le phénomène  :  Chinese Gold Farmer tells all  ,   Wow and matthew effect  , Welcome to the new gold mines , GoldFarming : Real-World Production in Developing Countries for the Virtual Economies of Online Games  ….

Quelques mois après la victoire de l’Alliance sur les morts-vivants, les différentes factions se remettent de leurs émotions et reconstruisent ce qui a été détruit. Mais la paix est toujours une affaire de courte durée dans Azeroth. Illdian, l’elf de la nuit déchu vers la fin de Warcraft III revient en force, en levant une armée de Nagas, cousin proche des elfs. Les elves de la nuit auront fort à faire pour contrer les plans diaboliques de Illdian. Du côté des humains, c’est la reconstruction qui commence et les morts-vivants préparent déjà leur contre-attaque.

Il n’y a pas de campagne Orc proprement dite dans Frozen Throne, du moins, pas dans l’histoire présentée par l’add-on. Néanmoins, on nous offre une campagne bonus où on prend le contrôle d’un mi-ogre, mi-orc, un Beastmater pour nous faire vivre des quêtes intéressantes. Étonnemment, il ne s’agit pas vraiment d’un jeu de stratégie en temps réel dans cette campagne, cela ressemble plus à une quête de jeux de rôles. Vous avez plusieurs objectifs à compléter et diverses quêtes vous sont offertes. Votre personnage évolue, gagne des niveaux, tout comme les héros de Warcraft III, mais toute l’attention est mise sur votre personnage. Vous suivez donc la progression de votre héros à une échelle micro. Je me demande si Blizzard n’a pas tenté de redonner vie au jeu annulé Warcraft Aventures il y a quelques années. Une suite à cette campagne sera offerte éventuellement sur Internet selon Blizzard, mais au moment d’écrire ces lignes, les joueurs attendent toujours. C’est une addition intéressante et ça met la table pour Word Of Warcraft en quelque sorte.

Mais l’ensemble du jeu demeure malgré tout dans la campagne solo, qui est d’une très bonne longueur soit dit en passant. Il faut savoir à la base qu’il y a plus de missions par campagne et qu’elles sont également beaucoup plus longues à compléter. On m’a fait également remarqué qu’il y a beaucoup plus de « side quests » dans les missions de Frozen Throne, afin de vous permettre de récolter plus d’items pour vos héros. Les missions ont aussi des objectifs beaucoup plus variés et il y a plus de missions avec un petit groupe d’unités devant se rendre du point A ou point B. Personnellement, je préfère les missions où l’on doit construire une base et attaquer l’adversaire, mais c’est selon les goûts de chacun. De plus, tout comme Starcraft Broodwars, Warcraft III: The Frozen Throne offre un challenge rehaussé. Si vous trouviez quelques missions du jeu original assez difficiles, attendez de voir la suite. L’add-on demeure somme toute assez aisé pour ne pas trop découragé les joueurs, mais je dois avouer que parfois, je me suis senti dépassé par la difficulté des missions.

à suivre …