Archives mensuelles : février 2015

Grande histoire de World of Warcraft – 2

Warcraft III: The Frozen Throne offre également des modifications assez importantes au niveau du gameplay. Par contre, plusieurs de ces modifications sont également disponibles dans la patch 1.10 de Warcraft III. Pour en citer que quelques-uns, on peut mentionner la baisse des coûts pour la production d’unités, ce qui permet de faire et se refaire une armée assez rapidement. De plus, le sacré upkeep a été revu au plaisir de plusieurs. En effet, on a droit à 10 unités de bouffe avant d’obtenir les différents upkeeps. On a également ajouter 10 unités de bouffe au maximum, ce qui nous permet de faire des armées sensiblement plus grosses qu’auparavant. Sur la mini-map, on voit maintenant aussi la force des Creeps par des dots de couleurs différentes, ce qui aide à choisir quelques créatures neutres à détruire avec notre groupe d’unités.

On peut désormais aussi construire un nouveau bâtiment permettant d’acheter des items pour nos héros. Comme les goblins shops, il est possible de se procurer différents items comme des potions et des artifacts pour aider nos héros. Mais il y a mieux, vous pouvez aussi vendre vos items excédentaires afin d’avoir un peu plus d’argent. EDIT : bien entendu vous avez toujours le recours possible à un farmer pour vos gold wow   ) .

Warcraft III: The Frozen Throne propose évidemment bon nombre de nouvelles unités qui sont, plus souvent qu’autrement, des unités qui désactivent des stratégies fréquentes sur Battle.Net. De plus, les différentes campagnes solo nous permettent d’utiliser et d’évaluer les différentes stratégies possibles avec ces nouvelles unités. Chaque race a un nouvel héros, ayant tous des magies intéressantes et différentes. Le nombre de stratégies était déjà assez impressionnant dans le jeu original et l’ajout de ces nouvelles unités et héros rendent le jeu encore plus profond au niveau stratégique, et malheureusement pour les non initiés, beaucoup plus complexe. Notons en terminant le retour des troupes navales, particularité qui n’était pas présente dans le jeu original et qui avait fait chialer bon nombre d’amateurs de Warcraft II.

Au niveau graphique et sonore, on a droit à la qualité Blizzard. Bien que plusieurs joueurs se plaignent des personnages très polygonés, il n’en demeure pas moins que le look cartoon des personnages est sympathique. De plus, cela permet aux joueurs ayant une configuration plutôt vieillôte de pouvoir profiter des jeux de Blizzard. On a droit également à deux cinématiques, ce qui est peu en comparaison au jeu original, mais elles sont d’une qualité exquise. The Frozen Throne aussi offre 3 nouveaux types d’environnement qui sont, à mon avis, encore plus jolis que ceux disponibles dans le jeu original. Côté sonore, plusieurs morceaux viennent s’ajouter à la trame originale, qui était déjà excellente. Finalement, les nouveaux héros et les nouvelles unités ont leurs phrases de commande et évidemment, comme on les a depuis Warcraft II, leurs répliques originales et comiques lorsque l’on clique trop longtemps sur celles-ci.

Généralement, les add-ons offrent de 40 à 60% de la durée de vie du jeu original. Pour ce qui est de Frozen Throne, on surpasse littéralement la durée de vie du premier jeu, et ce, seulement avec 3 campagnes au lieu de 4 pour le jeu original. On ajoute à cela la campagne RPG des Orcs qui aura une suite éventuellement et vous avez devant vous une expansion qui prendra aisément une trentaire d’heures à compléter. Et évidemment, il y a Battle.Net et sa gigantesque communauté de joueurs s’y retrouvant. À toute heure du jour ou de la nuit, il y aura toujours des joueurs pour relever un défi. On a également ajouter la possibilité de faire des clans et il y a maintenant des tournois arrangés au sein même de Battle.Net. Avec toutes les nouvelles stratégies disponibles et des défenses beaucoup plus adéquates contre le rush fréquent de joueurs expérimentés, l’expérience Battle.Net n’en est qu’améliorée.

Au final, Warcraft III : The Frozen Throne est carrément un jeu en soit. Certains diront « J’espère bien au prix qu’ils le vendent » et je ne peux que leur donner raison. Blizzard offre des jeux d’une grande qualité et c’est probablement pour cela qu’ils peuvent se permettre de vendre leurs jeux un peu plus cher que la concurrence. Comme Tiblanc me le mentionnait, alors que Blizzard appelle cela une expansion, d’autres compagnies auraient appelé ça un nouveau jeu, rien de moins. Si vous êtes amateurs de Warcraft III, il est fort probable que vous ayiez déjà l’expansion entre vos mains. Si vous n’avez toujours pas l’expansion entre vos mains et que vous avez aimé le jeu original, vous pouvez vous procurer The Frozen Throne sans vous soucier, vous ne serez pas déçu. Finalement, si vous n’avez toujours pas Warcraft III, je vous suggère Warcraft BattleChest qui vient de sortir (et qui a permis cette évaluation de Frozen Throne) offrant le jeu original, l’expansion et les deux guides stratégique pour chacun d’entre eux. La table est mise pour World Of Warcraft et on peut annoncer sans peur de vraiment se tromper que le prochain jeu de stratégie en temps réel de Blizzard sera l’inévitable Starcraft II.