Tous les articles par toki

Liste des métiers dans Dream of Mirror

Il existe 6 métiers dans Dream of Mirror destinés à fabriquer des matières premières pour l’alchimie. Au début du jeu, tout joueur a le level 1 en passive skill dans chacun de ces métiers (ce qui correspond au level 9 en everydays skills). Cependant, pour fabriquer les items du niveau suivant (10), il faut leveler en tant que citizen pour obtenir des points à placer dans le(s) métier(s) souhaité(s) (il existe 7 levels maximum pour chacun). Chaque level de citizen rapporte 3 points. Au level 10 de citizen, vous avez déjà 27 points à placer.

dream-of-mirror-metiers

Tableau des correspondances

Passive Skills Everyday Skills Points de citizen requis
Level 1 Level 9 gratuit
Level 2 Level 19 3
Level 3 Level 29 6
Level 4 Level 39 6
Level 5 Level 49 12
Level 6 Level 59 12
Level 7 Level 69 15

L’alchimie fonctionne un peu différemment. Lorsqu’on ajoute un point dans le métier, cela augmente le passive skill, mais le everyday skill ne bouge pas : il faut le leveler en craftant. Par exemple, si vous êtes level 3 en passive skill, cela signifie que vous pouvez pratiquer le crafting jusqu’au level 29 de everyday skills, mais il peut très bien être à 9 si vous n’y avez pas touché. Arrivé au level 29, vous devrez leveler le passive skill pour pouvoir atteindre le level 39 en craftant et ainsi de suite…

Avis sur Assassin’s Creed II

oui c’est un vieux jeu mais pour avoir encore revue la cinematic de cet opus (un chef d’oeuvre) on a envie de donner notre avis sur la jeu.

Pour être honnête, le premier téléchargement disponible pour Assassins Creed 2 part avec deux prises contre lui. S’il y avait bien quelque chose qui m’avait agacé avec la version complète, c’est de devoir acheter des bouts manquants pour pouvoir compléter la synchronisation génétique entre Desmond et Ezio. Je ne suis pas contre le contenu téléchargeable, du moment qu’il s’agit d’un ajout et qu’il ne donne pas un avantage sur ceux ne l’ayant pas acheté. Sauf qu’ici, c’est dix ans entre deux séquences du jeu qu’il faut se payer pour boucler la boucle.

  1.  Battle of Forli permet d’accéder à la première séquence génétique corrompue d’Assassin’s Creed II. Bien évidemment, Ezio est encore le personnage principal de ce « downloadable content » et il devra aider une connaissance à défendre fort Forli contre l’attaque perpétrée par les frères Orsi. Si j’avais un seul mot à choisir pour décrire ce scénario, j’utiliserais le terme insipide, et ce, uniquement pour rester poli. Comment un monde, une histoire et un contexte aussi passionnant qu’Assassin’s Creed II peuvent-ils produire un tel épisode? Mis à part d’introduire l’un des personnages importants (Machiavel) du prochain téléchargement, Battle of Forli n’offre absolument, mais absolument rien d’intéressant. C’est sans queue ni tête, il n’y a pas d’intrigue et les quelques évènements qui se produisent sont mal « scriptés », en plus de la mise en scène qui est complètement absente.
  2. Ce manque de mise en scène est évident dès les premières secondes du jeu, car déjà au départ, il faut vraiment le savoir que le fort est attaqué. Il y a bien quelques groupes de soldats ennemis à combattre ici et là dans l’enceinte, mais autrement, rien ne laisse présager qu’elle subit un siège. Bonjour l’ambiance! Qui plus est, ces combats nous donnent plus l’impression de jouer à un Beat’Them’All qu’à Assassin’s Creed. Aucune subtilité; on fonce dans le tas en frappant frénétiquement avec notre arme. Nous sommes à des lieux de la jouabilité à laquelle Enzio nous a habitué. Le côté technique n’est pas en reste et nous offre quelques « bugs » assez honteux, dont des problèmes que je n’avais jamais rencontrés dans le jeu complet. Par exemple, des gardes qui sont bloqués par un mur invisible sous une arche. Encore mieux, je m’écrase sur des ennemis avec l’aile volante. Il semble bel et bien mort, gisant sur le sol. eh bien non, dès que j’approche avec Ezio, le jeu tombe en mode combat. Les deux gardes, eux, sont toujours couchés au sol. J’ai même réussi à leur vider les poches de quelques florins.
  3. Est-ce que je viens de dire que l’aile volante de Léonardo était présente? Aurais-je vendu la mèche, dévoilant du coup une mission ou un moment clé de l’intrigue? Rassurez-vous, il n’en est rien et cette aile, disponible à volonté, reste en thématique avec le reste, elle ne sert donc à rien. Peut-être servira-t-elle dans le prochain épisode, mais pour le moment, je crois qu’elle sert uniquement à leurrer les joueurs ayant raté le Succès à déverrouiller avec celle-ci dans Assassin’s Creed 2. Je n’ai pas réussi à lui trouver une utilité autre. J’ai tourné en rond dans la ville, je me suis écrasé un peu partout dans la cité, ai jeté dans le vide une multitude de gardes, rien ne s’est produit. D’où ma conclusion à dire qu’il s’agit d’un item leur servant à appâter certaines personnes. J’aimerais avoir tort, mais honnêtement, je ne vois absolument rien d’autre pour l’instant. Pour résumer, nous avons l’impression d’avoir entre les mains une esquisse, une première version « alpha » de jeu tellement la réalisation est brouillonne et de mauvaise qualité.

Jouabilité

La jouabilité et toutes les possibilités qu’offrent Assassin’s Creed sont présentes et elles ne servent tout simplement à rien. Il est possible d’effectuer les deux ou trois missions disponibles en jouant à l’assassin, mais c’est une perte de temps. Ezio peut aller en ligne droite et frapper tout ce qui bouge et réussir à compléter l’aventure. 4 /20

Scénario

La seule chose que fait Battle of Forli, c’est jeter les bases du prochain téléchargement; le bûcher des vanités. Introduction, dois-je le répéter, brouillonne et mal scénarisée. 4 /20

Qualité graphique

Rien de changé, c’est le même moteur graphique. 18 /20

Qualité sonore

Encore une fois, rien de nouveau à se mettre sous la dent, c’est exactement le même contenu, aucun ajout n’a été inclus. 18 /20

Durée de vie

Une heure maximum, en comptant les quelques essais faits avec l’aile volante. Le problème est que cette heure est inintéressante et sans aucun intérêt. Nous avons l’impression d’avoir perdu 60 minutes de notre temps. 4 /20

À moins de désirer absolument compléter les séquences de mémoire d’Assassin’s Creed II ou de vouloir réussir à obtenir le succès de l’aile volante (encore une belle arnaque selon moi), je ne peux conseiller l’achat de ce téléchargement, et ce, malgré le bas prix affiché. Il y a une limite à vendre n’importe quoi sous prétexte que ce n’est pas dispendieux et Battle of Forli dépasse, et de beaucoup, cette limite. Un faux pas incompréhensible qui sera réparé, je l’espère, avec la séquence 13 qui devrait paraître sous peu.

Toutes les news concernant FIFA 17

Côté Gameplay, pas mal d’améliorations ont été annoncées sur fifa 17. Pour que cela soit plus lisible, on va les ranger en plusieurs points. Au passage, un grand merci à la Team qui nous alimente en crédit fifa 17  pour toutes ces informations !

Réactivité :

  • Amorti poitrine plus fluide
  • Contrôle de l’épaule pour rattraper une balle
  • Dégagement plus rapide des défenseurs. Adieu le contrôle poitrine, pause café et dégagement !

Les gardiens :

  • Meilleure appréciation des sorties notamment pour éviter les lobs
  • Réflexes plus naturelles
  • Dégagements aux poings plus variés

L’IA de l’ordinateur dans Fifa 17 :

  • Les stars adverses seront moins ordonnés et tenteront plus facilement un dribble
  • L’entraineur tentera des coups tactiques selon le déroulement du match et les joueurs dont ils disposent sur le banc

Le Positionnement :

  • Les défenseurs centraux marqueront plus durement les attaquants adverses
  • Vos coéquipiers seront plus réactifs à votre style de jeu et proposeront plus de solutions

credit-fifa-17-pas-cherLes tirs :

  • Plus de variétés dans les frappes, les frappes de loin surtout
  • Lobs plus difficile à rentrer

Les passes :

  • Les centres seront plus puissants et donc moins flottants
  • Passes de la poitrine et de l’épaule ( )
  • Passes aériennes dans des positions inadéquates incontrôlables

Autres :

  • Les coups francs plus difficile à rentrer
  • Influence du domicile / extérieur (Notamment pour les qualifications)
  • Jeu en altitude fatiguera les joueurs plus vite

Je vous invite aussi à vous rendre sur le lien pour  apprécier les impressions de SitcomFut qui a eu la chance de toucher au jeu.

Plein de bonnes choses vous l’aurez compris qu’on espère pouvoir tester dans une démo fifa 17 prochaine, en tout cas on aimerait bien de notre côté !

Pour vous faire patienter, voici une vidéo de Gameplay avec un match France / Angleterre.

best of video games from 2006

Suite de notre petite série sur les jeux qui ont cartonné dans les années 2000 et en particuliers les meilleurs jeux 2006 .

Resistance : Fall of Man (Playstation 3)
Certes, le fer-de-lance du line-up de lancement Playstation 3 n’est pas vraiment la killer app dont Sony aurait besoin. Mais malgré ses nombreux emprunts, ce FPS se révèle néanmoins très attachant, en partie grâce à la présence d’un arsenal solide, offrant, osons même le dire, quelques variations intéressantes sur la formule bien éprouvée du shooter.

The Legend of Zelda : Twilight Princess (Wii)
Peut être pas aussi frais qu’on l’attendait, surtout après le fabuleux Okami, le dernier épisode de la série n’en reste pas moins une expérience hautement recommandable, multipliant les idées avec une facilité insolente (pour 90% de la production jeu). Pour l’un des dernier ZELDA voir Zelda : Twilight Princess

World of Warcraft (PC)
La relation que j’entretiens au jeu est à l’image d’une conversation entre ex-addicts qui avait eu lieu il y a deux ou trois mois. Quatre amis réunis autour d’une table thaïlandaise, discutant les raisons qui les ont amenés à décrocher : jeu de haut niveau un peu barbant (raids et instances à longueur de temps), classe « bousillée » après la sortie de tel ou tel patch, etc.

wow Et puis très vite, les souvenirs remontent. « Avec mon prêtre, je me postais à l’entrée de Blackrock Depths et j’envoyais tout le monde dans la lave avec mon sort de possession ! » lance l’un. « Et tu te rappelles la bataille pas possible sur les toits de Gadgetzan ? » réplique l’autre. Addicts, oui, mais jamais vraiment tout à fait ex, en somme. Conclusion : 2006, encore une fois, a été un peu l’année de World of Warcraft, au même titre que les autres jeux de ce classement. Une tendance qui, sortie prochaine de l’add-on Burning Crusade oblige, devrait se confirmer en 2007.