Archives pour la catégorie tests

Avis sur Assassin’s Creed II

oui c’est un vieux jeu mais pour avoir encore revue la cinematic de cet opus (un chef d’oeuvre) on a envie de donner notre avis sur la jeu.

Pour être honnête, le premier téléchargement disponible pour Assassins Creed 2 part avec deux prises contre lui. S’il y avait bien quelque chose qui m’avait agacé avec la version complète, c’est de devoir acheter des bouts manquants pour pouvoir compléter la synchronisation génétique entre Desmond et Ezio. Je ne suis pas contre le contenu téléchargeable, du moment qu’il s’agit d’un ajout et qu’il ne donne pas un avantage sur ceux ne l’ayant pas acheté. Sauf qu’ici, c’est dix ans entre deux séquences du jeu qu’il faut se payer pour boucler la boucle.

  1.  Battle of Forli permet d’accéder à la première séquence génétique corrompue d’Assassin’s Creed II. Bien évidemment, Ezio est encore le personnage principal de ce « downloadable content » et il devra aider une connaissance à défendre fort Forli contre l’attaque perpétrée par les frères Orsi. Si j’avais un seul mot à choisir pour décrire ce scénario, j’utiliserais le terme insipide, et ce, uniquement pour rester poli. Comment un monde, une histoire et un contexte aussi passionnant qu’Assassin’s Creed II peuvent-ils produire un tel épisode? Mis à part d’introduire l’un des personnages importants (Machiavel) du prochain téléchargement, Battle of Forli n’offre absolument, mais absolument rien d’intéressant. C’est sans queue ni tête, il n’y a pas d’intrigue et les quelques évènements qui se produisent sont mal « scriptés », en plus de la mise en scène qui est complètement absente.
  2. Ce manque de mise en scène est évident dès les premières secondes du jeu, car déjà au départ, il faut vraiment le savoir que le fort est attaqué. Il y a bien quelques groupes de soldats ennemis à combattre ici et là dans l’enceinte, mais autrement, rien ne laisse présager qu’elle subit un siège. Bonjour l’ambiance! Qui plus est, ces combats nous donnent plus l’impression de jouer à un Beat’Them’All qu’à Assassin’s Creed. Aucune subtilité; on fonce dans le tas en frappant frénétiquement avec notre arme. Nous sommes à des lieux de la jouabilité à laquelle Enzio nous a habitué. Le côté technique n’est pas en reste et nous offre quelques « bugs » assez honteux, dont des problèmes que je n’avais jamais rencontrés dans le jeu complet. Par exemple, des gardes qui sont bloqués par un mur invisible sous une arche. Encore mieux, je m’écrase sur des ennemis avec l’aile volante. Il semble bel et bien mort, gisant sur le sol. eh bien non, dès que j’approche avec Ezio, le jeu tombe en mode combat. Les deux gardes, eux, sont toujours couchés au sol. J’ai même réussi à leur vider les poches de quelques florins.
  3. Est-ce que je viens de dire que l’aile volante de Léonardo était présente? Aurais-je vendu la mèche, dévoilant du coup une mission ou un moment clé de l’intrigue? Rassurez-vous, il n’en est rien et cette aile, disponible à volonté, reste en thématique avec le reste, elle ne sert donc à rien. Peut-être servira-t-elle dans le prochain épisode, mais pour le moment, je crois qu’elle sert uniquement à leurrer les joueurs ayant raté le Succès à déverrouiller avec celle-ci dans Assassin’s Creed 2. Je n’ai pas réussi à lui trouver une utilité autre. J’ai tourné en rond dans la ville, je me suis écrasé un peu partout dans la cité, ai jeté dans le vide une multitude de gardes, rien ne s’est produit. D’où ma conclusion à dire qu’il s’agit d’un item leur servant à appâter certaines personnes. J’aimerais avoir tort, mais honnêtement, je ne vois absolument rien d’autre pour l’instant. Pour résumer, nous avons l’impression d’avoir entre les mains une esquisse, une première version « alpha » de jeu tellement la réalisation est brouillonne et de mauvaise qualité.

Jouabilité

La jouabilité et toutes les possibilités qu’offrent Assassin’s Creed sont présentes et elles ne servent tout simplement à rien. Il est possible d’effectuer les deux ou trois missions disponibles en jouant à l’assassin, mais c’est une perte de temps. Ezio peut aller en ligne droite et frapper tout ce qui bouge et réussir à compléter l’aventure. 4 /20

Scénario

La seule chose que fait Battle of Forli, c’est jeter les bases du prochain téléchargement; le bûcher des vanités. Introduction, dois-je le répéter, brouillonne et mal scénarisée. 4 /20

Qualité graphique

Rien de changé, c’est le même moteur graphique. 18 /20

Qualité sonore

Encore une fois, rien de nouveau à se mettre sous la dent, c’est exactement le même contenu, aucun ajout n’a été inclus. 18 /20

Durée de vie

Une heure maximum, en comptant les quelques essais faits avec l’aile volante. Le problème est que cette heure est inintéressante et sans aucun intérêt. Nous avons l’impression d’avoir perdu 60 minutes de notre temps. 4 /20

À moins de désirer absolument compléter les séquences de mémoire d’Assassin’s Creed II ou de vouloir réussir à obtenir le succès de l’aile volante (encore une belle arnaque selon moi), je ne peux conseiller l’achat de ce téléchargement, et ce, malgré le bas prix affiché. Il y a une limite à vendre n’importe quoi sous prétexte que ce n’est pas dispendieux et Battle of Forli dépasse, et de beaucoup, cette limite. Un faux pas incompréhensible qui sera réparé, je l’espère, avec la séquence 13 qui devrait paraître sous peu.

Avis sur le jeu Rocketbirds Hardboiled Chicken

Beaucoup de nouveaux jeux, beaucoup de nouveaux tests. Il y a quelques jours, j’ai eu la chance de pouvoir découvrir le jeu Rocketbirds : Hardboiled Chicken . Je sais que ce jeu était à la base un jeu flash se nommant Rocketbirds : Revolition, et que suite à son succès, il a été porté sur PlayStation 3 . Pourquoi pas me laisser tenter, d’autant plus que des pingouins et des poulets dans un même jeu, je n’avais jamais vu ça…

Le jeu pèse un peu moins de 450Mo, c’est très léger pour du poulet et un peu de pingouins, mais vous pouvez me croire, vous ne le regretterez pas. Il y a des jeux sur le PSN sur lesquelles il ne faut pas s’attarder, mais là c’est tout le contraire. Si vous hésitez encore, je pense que vous faites une erreur car pour 8,99€ il ne faut vraiment pas se priver de Rocketbirds : Hardboiled chicken

rocketbirds5

Aujourd’hui je ne vais pas faire un test qui serait « dans les normes ». Un jeu comme celui-là, développé par un studio indépendant, et qui est juste pour moi un vrai coup de cœur mérite bien mieux. Tout d’abord et pour être honnête en ayant reçu les communiqués de presse, je n’ai pas forcément fait attention à ce jeu, car d’après ce que j’en avais vu, je n’accrochais pas plus que ça. Une fois que l’on m’a demandé de tester le jeu, j’ai attendu impatiemment le téléchargement. Une fois celui-ci terminé, j’ai lancé le jeu et dès le premier écran d’accueil, tout de suite j’ai découvert une splendide bande son ! C’est sûrement le meilleur point du jeu, la musique est composé par un groupe de rock se nommant New World Revolution, c’est un vrai plaisir à écouter (pour découvrir des morceaux de hard-core métal )

rocketbirds-6

On pourrait comparer ce jeu à une œuvre d’art, car après une bande son irréprochable, on se retrouve avec des graphismes qui dès le premier lancement du jeu vous feront pétiller les yeux. Avec son style 2D bien à lui, Rocketbirds propose un style graphique tout à la hauteur de la bande son. Je me dis que les gars de chez Ratloop Asia ont fait du très très bon travail. Ce qui est appréciable, c’est que le jeu se déroule en deux temps. Un premier temps où c’est un jeu de plate-formes, et le deuxième où vous êtes en jet-pack. Je trouve que durant ces différents moment, c’est vraiment tout aussi sympathique à jouer. Le jeu propose régulièrement des cinématiques que j’ai personnellement toujours regardés (ce n’est pas toujours le cas) et j’ai vraiment apprécié. Au niveau du gameplay et de la jouabilité, c’est juste parfait et il n’y vraiment rien à redire. Quant au scénario, il n’y a peut-être peu d’extraordinaire, mais il a son charme, je ne vais pas vous le raconter non plus pour éviter de spoiler, mais je préfère vous laisser le découvrir.

Je précise aussi pour les chasseurs de trophées, le jeu propose un trophée de platine et 30 trophées au total. Je me demande pourquoi je ne tenterais pas le platine, il n’est pas forcément très facile mais en même temps c’est un vrai plaisir d’y jouer, alors recommencer plusieurs fois pour avoir quelques trophées ça ne me dérangerait vraiment pas.

On notera aussi que le jeu est compatible 3D et même avec une paire de lunette anaglyphes (rouge et cyan), j’ai testé et c’est toujours sympathique d’avoir une fonction comme celle-ci d’intégrée.

On pourra peut-être noter un point négatif au jeu, c’est la durée de vie. Négatif ou pas, car c’est un vrai bonheur de traverser les 15 chapitres, et puis il est aussi possible de jouer en coopération ce qui allonge tout de même sa durée de vie, on oubliera peut-être donc ce point. Quoi qu’il vous faudra un peu moins de 7 heures pour terminer le jeu, et que pour 9€ c’est bien payé je trouve…

Pour vous donner une idée du jeu, je vous propose de découvrir la version flash de Rocketbirds : Harboiled Chicken c’est à quelque chose près le même jeu que sur la PlayStation 3, sauf que la version flash a tout de même beaucoup moins de fonctions et quelques chapitres en moins !

Avis sur le jeu video Axel & Pixel

Vous vous souvenez sûrement (pour les plus âgés) des jeux en Point and clic ? Ces jeux qui ont fait notre bonheur dans notre enfance, et surtout les souvenirs que l’on a de cette époque avec des jeux comme Monkey Island…(disponible aussi sur live). Je vais donc vous parler cette fois de Axel & Pixel, qui vient de débarquer sur le Xbox Live Arcade.

Axel & Pixel est un jeu tout mignon aux graphismes hallucinants, sorte de mélange de photo-montage et d’un réel travail graphique pour un rendu photo-réaliste.

 axel-2

L’histoire :

Dans ce magnifique jeu en 2D, vous incarnez Axel, un peintre et son chien, Pixel.

Alors qu’il se sont paisiblement endormis, ils se retrouvent bloqués dans leur rêves et doivent traverser leur imagination au fil des quatre saisons pour retrouver la clé de leur réveil, qu’un vilain rat a emporté et compte bien garder…

Ça se joue comment un point and clic ?

C’est très simple, il vous suffit de déplacer votre curseur sur le niveau, et quand il change de forme c’est que vous avez trouvé un indice, rien de plus simple…

 Le jeu :

Axel & Pixel ont vraiment un humour qui décape… les mimiques des deux compères sont énormes. Loufoque, Axel un grand maigre, façon rital avec sa barbiche et son bonnet rouge, et Pixel, le chien, qui abuse un peu sur les croquettes.

 Les énigmes très drôles d’Axel & Pixel ne sont généralement pas très compliquées et ne nécessiteront pas des montagnes d’ingéniosité. Le titre s’avère assez accessible, considérez le plutôt comme un voyage dans un univers magique/poétique.

Vous vous verrez ainsi balancer des boules de neige sur un géant, ou encore de rafistoler un circuit électrique.

A noter aussi plusieurs mini jeux dans l’aventure qui vous demanderont pas mal de dextérité, comme la conduite d’un buggy façon Trial HD.

En définitif, ce jeu est une véritable perle qui justifie amplement de l’essayer, puis de l’adopter pour 800 msp.

Seul bémol, sa durée de vie qui ne dépasse pas les 5 heures.

Avis sur le jeu Tekken 6

On ne peut pas dire que la PSP dispose d’une incroyable librairie de jeux, à vrai dire, j’ai l’impression qu’on se rappellera de la PSP comme une console qui n’a jamais vraiment démarré. Sony a même tenté une nouvelle version sans UMD et malheureusement pour eux, les joueurs et les détaillants la boudent. Ainsi, lorsqu’un jeu a moindrement d’allure sur la PSP, il obtient rapidement de bonnes notes, ce qui est un peu le cas du port de Tekken 6 sur PSP. On est loi des mode fifa sur PS4 ici : tiens un plan pour des acheter crédits fut 16 d’ailleurs…

tekken---

  1. Tekken 6 est l’un des jeux de combat les plus aimés par les fans et ce n’est pas pour iren qu’on le chronique sur le blog de ken le survivant …Ceux qui suivent la série depuis le tout début connaissent toutes les « passes » sur le bout de leurs doigts. La version PSP du jeu vient avec le même nombre de guerriers, à savoir 40, ce qui est une bonne nouvelle; on aurait pu s’attendre à une version édulcorée sur console portable, mais ce n’est pas vraiment le cas. Ainsi, il est peu probable que l’on s’ennuie avec autant de personnages. Même pour les fans de la première heure, le jeu contient des nouveaux personnages par rapport aux précédents Tekken, ce qui leur permettra de faire de nouvelles connaissances.
  2. Comme tout bon jeu de combat, on a droit au mode Arcade où vous passerez le plus clair de votre temps. Il est également possible d’essayer le mode histoire qui vous permettra d’apprécier deux cinématiques de bonne facture pour chacun des personnages présents dans le jeu. En fait, le seul mode qui manque, c’est le mode Campagne, mais je doute que personne ne s’en plaindra vue sa piètre qualité sur la version PS3/360. Tout au long du jeu, on obtient de l’argent qui nous permet de changer les costumes de nos personnages. C’est plutôt long avant d’amasser un magot qui a de l’allure et on pourrait penser que le but est tout simplement pour étirer la sauce. À tout le moins, ça nous donne une raison de continuer à jouer et nous donner un but en quelque sorte.
  3. Le gros risque pour les jeux sur PSP, ce sont les temps de chargement. Souvent, on a vu des temps de chargement tellement longs sur PSP que cela tuait l’intérêt du joueur pour son jeu. Même des jeux qui étaient prévus pour être des classiques sur PSP se sont vus descendre par leur chargement lent. Heureusement, Namco Bandai a eu la brillante idée de permettre aux joueurs d’installer une bonne partie des données sur la carte mémoire de votre PSP. Du coup, les temps de chargements se voient considérablement réduits et ceci rend le jeu beaucoup plus agréable sinon il faut tout réparer ou presque … Surtout avec des jeux de combat, il est très important que l’action soit « non stop », surtout quand les rounds sont à peine plus longs que le temps de chargement pour obtenir le niveau.
  4. C’est ce qui rend l’habillage visuel de Tekken 6 aussi impressionnant. Certes, il s’agit là d’un port sur PSP, mais c’est impressionnant de voir une telle qualité graphique sur la petite plateforme de Sony. Peu d’effets graphiques ont été mis de côté et mis à part quelques détails dans les « backgrounds » des niveaux, c’est vraiment bien réussi. Ce n’est pas la version « salon » du jeu, mais quand même, sur cette plateforme, c’est franchement impressionnant. Au niveau sonore, ça a du sens, mais ne vous attendez pas à une trame sonore digne de mention. Les effets sonores sont pratiquement les mêmes que la version complète sur PS3 et Xbox 360.

Jouabilité

La même facilité habituelle à la Tekken, parfait pour les débutants. Pour maitriser le jeu par contre, il vous faudra bien des heures. 15 /20

Scénario

Ne s’applique pas —

Qualité graphique

L’un des plus beaux jeux PSP qu’il m’a été possible de jouer. De plus, avec l’installation sur carte mémoire, les temps de chargement sont considérablement réduits. 20 /20

Qualité sonore

Trame sonore correcte, mais sans plus. Ambiance sonore identique à la version salon. 14 /20

Durée de vie

Un « line up » de 40 personnages, assez pour vous tenir occupé un bon bout de temps. L’absence du mode Infrastructure est inexplicable, elle aurait permis au jeu de vraiment se démarquer. 15 /20

Si Tekken 6 sur PSP avait eu la chance d’avoir un mode en ligne infrastructure, il m’est d’avis que le jeu aurait percé davantage le marché. Il n’en demeure pas moins que les fans de la série qui ont une PSP devraient se le procurer, ne serait-ce que pour maîtriser davantage le jeu sur la route.