Premier aperçu de Prince of Persia : The Forgotten Sands (Wii)

Je suis allé faire un tour dans les studios de Québec d’Ubisoft cette semaine et j’ai eu la chance d’avoir 4 employés juste pour moi (Marc-Alexis Côté, Mario Lord, Emile Gauthier et Charles-Edouard Boivin) afin de me présenter leur dernier-né – Prince of Persia: The Forgotten Sands – sur Wii.

Prince_Of_Persia

 1. The Forgtten Sands se situe quelque part entre Sands of Time et Warrior Within, de la première trilogie d’Ubisoft sur Prince of Persia. Étant donné qu’il s’est passé quelques années entre les deux jeux, cela permet aux développeurs de conter différentes histoires qui sont arrivées au prince. D’ailleurs, même si le jeu portera le même nom sur chaque console, ce sera une histoire et une expérience totalement différente de la vivre sur Wii, PS3/360, PSP ou DS. De plus, il ne faut pas voir de lien avec le film de Disney qui sortira sous peu, si ce n’est que la date de sortie entre le jeu et le film est rapprochée.

2. Dans le cas de The Forgotten Sands sur Wii, le studio de Québec travaille sur le jeu depuis 2007 et il est en phase de polissage depuis l’automne. Le mandat donné par le patron était de faire un jeu de qualité Nintendo dans l’univers Prince of Persia. Je peux vous dire qu’ils y sont arrivés, le jeu venant combler un manque sur Wii, celui des jeux de plateforme et d’action-aventure, avec en boni du 60 images par seconde, ce qui donne droit à une fluidité rarement vue et un prince très réactif aux contrôles. The Forgotten Sands n’est pas un port comme Rival Swords a été, c’est un jeu rebâti du départ où les développeurs ont pu prendre le temps d’imaginer, de penser et de concevoir un jeu qui sera une expérience unique à faire sur la Wii.

 3. Cette particularité de la Wii a permis de donner au prince, habituellement confiné à un parcours et des corridors, de progresser librement. La phrase clé chez les développeurs a été : fais ton propre chemin. Grâce à quelques pouvoirs magiques, le prince pourra se rendre du point A au point B pratiquement n’importe comment. Au fur et à mesure que vous progresserez dans le jeu, vous accumulerez de l’expérience qui servira à débloquer de la magie ou des acrobaties. La magie permet de vous transporter à des endroits qui à prime abord semblent impossibles. Chose qui peut paraître étrange, mais qui deviendra vite attrayante; plus vous progresserez dans le jeu, et plus vous vous rendrez compte que les murs sont nus. Ce sera à vous, grâce à la magie, de tracer votre chemin. Pour ça, il n’y a pas de boutons à choisir, il suffit de pointer à l’écran et selon la surface, la magie opérera en conséquence. Étant donné l’extrême liberté que peut donner cette façon de faire, il y aura quand même quelques ennemis ou obstacles qui pourront jouer sur vos pouvoirs, mais outre ça, vous pouvez faire comme bon vous semble.

prince-of-persi

 4. D’ailleurs, le jeu utilise plus la télécommande Wii comme un pointeur que pour accomplir des mouvements. La portion mouvements se situe plutôt lors des combats, alors que la télécommande sert plutôt aux coups d’épée, tandis que le Nunchuk donne les coups de poings. Pour The Forgotten Sands, on revient aux trois axes de base ; plateforme, puzzle et combats. Bref, il y aura plus de combats et plus de diversité que le dernier Prince of Persia paru en 2008, les ennemis ressemblant plus au bestiaire des premiers jeux, avec quelques clins d’oeil au passé. De nouvelles attaques et nouveaux mouvements seront possibles, comme prendre un ennemi et pratiquement jouer aux quilles avec ou le lancer dans un trou. Le jeu, comme tous les autres de la série, sera ponctué de « Boss Battles ».

 5. Étant sur Wii, Ubisoft a également comme objectif d’attirer les joueurs occasionnels comme les plus aguerris. Tout a été fait pour ne pas rebuter ni l’un ni l’autre et honnêtement, ça marche. Avec entre autres la possibilité de faire son propre chemin, le joueur occasionnel pourra prendre le petit côté facile, tandis que le joueur aguerri pourra essayer les pentes plus abruptes et casse-cou. Ce dernier sera également stimulé sans aucun doute à regarder dans les moindres racoins, car des coffres secrets et un système de Succès/Achievements/Trophées a été instauré à même le jeu. Les coffres permettront entre autres de monter en expérience et acquérir de nouvelles magies, nouvelles acrobaties. Sinon, pour les combats, vous pouvez autant vous mettre à battre tout le monde ou bien chercher à éliminer le leader du groupe, ce qui est moins ardu. Celui-ci abattu, tout le monde meurt. Pratique, quoique vous gagnez moins en expérience. A cet effet, un nouveau mouvement a été ajouté, celui de marcher et sauter d’un ennemi à l’autre.

6. La dernière nouveauté pouvant attirer les occasionnels comme les aguerris est une portion coopérative. Elle-même étant décrite par les développeurs comme étant une sorte de Super Mario Galaxy Plus, cela vous amène un deuxième pointeur à l’écran. Vous personnifierez alors Zarah (!), la génie du jeu. Ce qu’il y a de bien, c’est que cette deuxième personne entre dans le jeu quand elle veut, et peut autant se décider de participer légèrement comme de réellement collaborer dans les succès du prince et c’est à ce moment que votre niveau de confiance en votre frère, votre père, votre coloc, votre blonde, sera mis à l’épreuve. Si votre partenaire ne fait que participer, il pourra alors pointer pour vous indiquer des coffres, des chemins à prendre, des options possibles. Par contre, s’il décide de collaborer, alors ce dernier pourra vous aider en utilisant ses pouvoirs contre des ennemis, en ralentissant certains obstacles qui entravent le parcours, et vous pourrez même jusqu’à lui donner le contrôle total lors de vos acrobaties, alors que vous devrez lui faire confiance dans les sauts et les parcours qu’il est à vous créer pour vous rendre du point A au point B.

 Voir les développeurs en faire la démonstration en était quelque peu étourdissant, mais également très drôle à voir. En fait, cette nouvelle option de coopération risque d’amener en masse de taquineries, de rires et de châmailleries dasn le salon, comme un dénommé New Super Mario Bros peut le faire lorsque vous jouez en groupe. Si jamais vous tombez dans un trou, vous ne pourrez pas reculer le temps, mais on ne ne vous sauvera pas non plus in extremis ad vitam aeternam comme Elika le faisait dans le dernier Prince of Persia. En fait, on vous ramènera au dernier point de passage et après X occasions (le X dépendant de votre progression dans le jeu), on vous ramènera alors au point de sauvegarde, une jolie fontaine d’eau qui rappelle Sands of Time.

4 réflexions au sujet de « Premier aperçu de Prince of Persia : The Forgotten Sands (Wii) »

  1. Pareil. par rapport à tout le reste des adaptations qui sont souvent un fiasco, Prince Of Persia est très bon.
    En attendant Warcraft…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *